Nos conseils & articles

La boite à outils

Le podcast Hello Madame

Nos bonnes adresses

Animations des témoins de mariage, les réussir !

par | Déc 9, 2022 | Retour d'expérience

Aujourd’hui on va parler animations, c’est à dire tout ce que vos proches vous ont préparé et qui sera présenté lors de votre mariage. On va donc trouver les discours, les films, les diapo, les jeux, les chansons, etc.. Et dans cette vidéo je vais partager avec vous les 8 règles que j’ai pu observé pour que ces animations soient les plus réussies possible. (D’ailleurs je vous recommande de partager cette vidéo à ceux susceptibles de vous préparer des petites surprises, parce qu’ils sont les premiers concernés par ce que je vais vous dire).

Règle n°1 : Des animations courtes !

La première règle à retenir c’est que les animations gagneront à être courtes. Il vaut mieux que vos invités restent un peu sur leur fin, plutôt qu’ils se demandent si ça va durer encore longtemps.
Donc on va dire que l’idéal c’est 3 à 5mn pour un discours, une vidéo, un powerpoint, une chanson, au-delà vous allez perdre l’attention des gens.
La seule exception ce sont les jeux où on peut aller jusqu’à 8-10 minutes max en respectant quelques règles que je vais vous exposer.

Règle n°2 : Privilégiez l’interactivité

La seconde règle pour des animations réussies, ça va être de privilégier l’interactivité, c’est à dire que chaque invité puisse participer ou en tout cas profiter de l’animation. Là où c’est le plus marquant c’est pour les jeux et je vais vous donner un exemple concret. Un des jeux les plus classique des mariages c’est le jeu des 12 mois, le principe très rapidement, il est basé sur celui des chaises musicales, 12 personnes vont devoir trouver le plus rapidement possible des objets incongrus (une chaussettes, une cravate, une feuille de papier toilette, que sais-je) et au fur qu’ils perdent, on leur attribut un gage qu’ils devront réalisé lors d’un mois de l’année à venir, par exemple janvier. C’est pour ça qu’on l’appelle le jeu des 12 mois. Pour revenir à mon sujet de l’interactivité, dans ce jeu, on va avoir 12 personnes qui vont jouer et s’amuser, pendant que la centaine d’autres invités regardent et attendent que ça se finisse. On est donc typiquement dans une animation qui laisse de côté, une partie des invités. En résumé il faut donc que vos animations créent de l’intérêt chez tout le monde, si vous faites allusion à une anecdote privée, racontez-là, si vous faites un jeu qui mets en scène les mariés, faites en sorte que ce soit drôle à regarder, si vous avez écrit une chanson, distribuez le texte à tous les invités. Bref que vos animations soit intéractives

Règle n°3 : Un orateur, dynamique, percutant

3ème clé de succès pour vos animations, ça va être de bien choisir l’orateur. Ce qui faire qu’un jeu, qu’un discours fonctionne c’est autant la teneur de ce qui est dit que la façon dont c’est dit et notamment le dynamisme, l’élocution, voir l’impertinence. Bon je précise quand même qu’on ne va pas interdire au père de la mariée de faire un discours à sa fille même si les discours c’est pas son truc, hein. Mais les discours des copains ou les jeux qui sont souvent pensés et préparés en groupe, faites vraiment attention à choisir celui qui racontera le mieux ce que vous avez préparé.

Règle n°4 : Alterner les types d’animations

4ème règle à respecter, alterner le type d’animations, parce qu’évidemment au bout du 3ème discours, garder l’attention des convives ça peut être un peu compliqué. Et ce sera pareil, si vous enchainez 2 animations visuelles comme un film et un diapo. Donc privilégiez une alternance par exemple un discours, une vidéo, un jeu, un discours, un diapo par exemple. La seule exception à cette règle concerne ce que j’appellerais la bienséance relative aux (parents des mariés ce qui nous amène directement à la règle n°5) 

Règle n°5 : Ménager les susceptibilités

Eh oui parce qu’à un mariage, même si on est entourés des gens qu’on aime, on va être obligés de ménager un minimum les sensibilités et susceptibilité de chacun. Parce que je sais que votre copine Julie est impatiente de dévoiler le ptit film qu’elle vous prépare depuis 3 mois, mais pour autant si elle passe avant votre grand-mère, ça peut ne pas passer. Et pour cela, la tradition nous donne un petit coup de pouce en nous précisant l’ordre idéal de bienséance, à savoir :
1- Les parents de la mariée
2- Les parents du marié
3- Les témoins de la mariée
4- Les témoins du marié
5- Viendront ensuite le reste de la famille de chacun
6- Et les amis
Je précise qu’évidemment vous n’êtes pas obligés de respecter cet ordre, l’intérêt de ce dernier sera plutôt de servir de référence en cas de discorde et de débats entre vos convives. Et puis n’oubliez pas d’ équilibrer un minimum le nombre d’animations de chaque côté, parce que si vous 4 animation pour le marié contre 1 pour la mariée, cela peut être un peu délicat.

Règle n°6 : Le bon nombre d’animation

De façon traditionnelle, les animations sont placées entre deux plats et on va éviter d’enchainer plus de 2 animations d’affilées pour garder l’attention des invités. Seule exception : les discours des parents, où là pour des questions de politesses si les deux mamans et les 2 papas ont préparé un discours, alors il vaudra mieux les laisser grouper (de l’intérêt de faire court parce que 4 discours de 10minutes…..). A partir de là le nombre idéal d’animation pendant un dîner sera de 4, puisque comme je vous l’ai raconté dans ma vidéo sur les pires erreurs à éviter à votre mariage et dont je vous mets le lien en barre d’info, le nombre idéal de plat servis assis à mariage, il est de 3.
Si jamais vos invités ont prévu plus d’animation, moi ce que je vous conseille c’est soit d’en mettre encore après le dernier plat, soit de le reporter au retour de noce dans un cadre plus décontracté et intimiste, ce qui peut être très sympa aussi.

Règle n°7 : Attention aux « dossiers »

Règle n°7 : attention aux dossiers, parce que oui, elle était mémorable cette soirée de nouvel an où votre pote, le marié, a fini en train de vomir dans les pots de fleur d’un grand hôtel, mais non il n’a pas envie de partager ça avec sa grand-tante où son boss. Donc attention, si l’impertinence et l’humour peuvent être les bienvenus, on évite quand même de mettre mal à l’aise nos jeunes mariés, c’est mieux.

Règle n°8 : Pas d’animations des mariés

Alors oui je sais vous avez envie qu’il y ait de l’ambiance à votre mariage, mais le moment des animations il est quelques part dédié à vos amis, et ce qu’il se passe c’est que si vous prévoyez des jeux en plus, en ben en général vous allez tomber dans le travers du dîner trop long. Donc focalisez-vous plutôt sur les ateliers du cocktail ou encore sur le retour de noce mais laissez le moment du dîner à vos amis. Seule exception, le petite discours très succincts où vous remerciez vos invités, peut être une jolie intention et vous la placerez idéalement avant l’entrée du coup.

Voilà c’est fini pour cette vidéo sur les 8 règles à respecter pour des animations réussies à mon mariage, restez connectés car dans quelques jours je vous parelerai encore animlations, mais cette fois, je vous expliquerait comment éviter les catastrophe technique au travers 8 conseils tiré de mon expérience de chanteuse en orchestre de mariage. Alors abonnez-vous et activez la petite cloche pour être informés de la sortie de cette vidéo, likez si vous aimé et partagez si vous pensez que cette vidéo peut servir à d’autres futur mariés.

A très vite !!

  • Tous
  • Bonnes idées
  • Cérémonie
  • Déroulé de la journée
  • LIVE
  • Musique
  • Préparer son mariage
  • Prestataires
  • Retour d'expérience
  • Traiteur